1-2-1 voies d'abord

Modalités de la NP: voie d’abord (1)
 
Perfusion à débit élevé d’un mélange nutritif  complexe, souvent hyper-osmolaire
  • voie périphérique : 
    • réservée à NP  de complément de court terme, entre 1 et 3 semaines (par exemple, en pré-opératoire)
    • Généralement insuffisante pour couvrir les besoins énergétiques
    • Conditions techniques:
      • capital veineux des membres supérieurs suffisant (> 2 veines),
      • Hyperosmolarité  possible < 800 à 1 000 mOsm/l
      • Débit suffisant
  • voie veineuse à haut débit (Voie veineuse centrale ou VVC)
    • La plus fréquemment utilisée
    • Indiquée pour les NP prolongées ou exclusives
    • Obligatoire pour les mélanges hyperosmolaires et /ou à haut débit
    • cathéter central en V.C supérieure,
    • fistule artério-veineuse (FAV)
VVC pour la NP
  • mis en place par un opérateur entraîné avec asepsie chirurgicale,
  • L’extrémité intra-vasculaire du cathéter doit être positionnée à la partie inférieure de la veine cave supérieure (VCS),
  • Ni la position intra-auriculaire droite (plus distale), ni une position plus proximale ne sont conseillées car associées à un risque accru de troubles du rythme ou de thrombose cave.

Radiographies de VVC en place

Cliquez sur les images pour les visualiser en plein écran

Radiographies de VVC non en place

Cliquez sur les images pour les visualiser en plein écran
  • rechercher si existence de pose antérieure et une circulation veineuse collatérale pré-thoracique. L’un de ces deux arguments impose de vérifier par écho-Doppler les axes veineux perméables afin de guider la pose du cathéter, puisque plus de 50 % des thromboses veineuses du système cave supérieur sont cliniquement asymptomatiques
  • Si possible choisir la voie sous-clavière droite, ou jugulaire
  • Tunnélisation à discuter, réduit le risque septique de manière significative (ref)
  • Si NP à domicile : poser une VVC en silicone tunnélisée avec manchon  de type  broviac® (ou Hickman®, etc,)  car pourvu d’un manchon de fixation avec adhérence aux tissus sous cutanés,
  • méthodes alternatives: 
    • chambre implantable sous-cutanée (notamment en milieu cancérologique, mais nécessite des piqûres répétées, peu adapté pour la NP prolongée, risque septique identique, plus difficile à stérilisé en cas d’infection locale
    • ou plus rarement fistule artérioveineuse.

 Alimentation Parentérale Partie 1 - Préparation du matériel




Alimentation Parentérale Partie 2 - Pose de l’aiguille de PAC